Still (the) Barbarians

Dessin de Carol Ross pour 'Ireland: Easter 1916, Cartoons and Biographies' (1983).<br />Avec l’aimable autorisation de Collaborative Learning Project, Londres.

EVA International 2016


Commissaire Koyo Kouoh

Dessin de Carol Ross pour 'Ireland: Easter 1916, Cartoons and Biographies' (1983).
Avec l’aimable autorisation de Collaborative Learning Project, Londres.

2016 est une année importante pour l’Irlande, car elle marque le centième anniversaire de l’insurrection de Pâques de 1916, un tournant dans la lutte pour la libération du joug britannique. Dans ce contexte, EVA International 2016 sera organisée par Koyo Kouoh et sera intitulée Still (the) Barbarians. Elle explorera la situation postcoloniale de l’Irlande en tant que point de départ des réflexions artistiques, des redéfinitions critiques et des transformations politiques.

Cette édition bisannuelle examinera différentes interprétations artistiques, architecturales, littéraires et critiques des répercussions de la colonisation sur la psyché, le paysage et l’imagination qui, aujourd’hui encore, façonnent notre société. Depuis des années, l’émigration irlandaise engendrée par les perturbations sociales, culturelles, religieuses et politiques inspire les artistes, écrivains, réalisateurs, architectes, scientifiques et activistes. Cent ans après l’insurrection de Pâques, Still (the) Barbarians vise à dresser une cartographie concentrique artistique et politique, révélant les amalgames et les limites d’une typologie postcoloniale mondiale dont l’Irlande serait le point de départ.

Les discours émergents sur le racisme en tant que système fondamental et durable d’exclusion et d’exploitation seront présentés, tout au long de la biennale, sous forme de support à la création de fictions contemporaines et d’utopies futures d’unité. Still (the) Barbarians explorera les liens entre les diverses formes de décolonisation mentale, physique et institutionnelle par rapport à l’Irlande, le pays ayant servi de cobaye aux systèmes coloniaux occidentaux avant que ceux-ci ne s’étendent au reste de la planète. S’inspirant du malaise persistent à l’égard des différentes formes de soumission, d’aliénation, d’humiliation et de dépossession, ainsi que de la guerre et de la terreur qui en découlent inévitablement, le projet de l’exposition a pour objectif de mettre en avant des pratiques dévoilant l’esthétique de la subversion, de la transcendance et de la réappropriation.

Au sujet de sa nomination et de l’approche qu’elle a adoptée pour la conception de Still (the) Barbarians, Koyo Kouoh explique: "L’Irlande, que je considère comme le tout premier laboratoire de l’entreprise coloniale britannique, a toujours été pour moi l’illustration des effets psychologiques et politiques qu’un système voué à humilier et aliéner peut avoir sur l’esprit des peuples. Le fait qu’EVA 2016 coïncide avec le centenaire de l’insurrection de Pâques est une excellente occasion d’impliquer les artistes et les intellectuels dans cette réflexion passionnante."

Les projets des artistes seront sélectionnés par le biais d’un appel aux propositions ouvert. Chaque proposition peut être soumise par un ou plusieurs artistes dans le cadre du projet de l’exposition Still (the) Barbarians et du centenaire de l’insurrection de Pâques. Les travaux proposés peuvent être réalisés sur tout type de support et porter sur la présentation d’œuvres existantes ou sur la création de nouveaux projets. Les artistes sélectionnés recevront des droits d’exposition et se verront attribuer des budgets de production adaptés. Le processus de candidature en ligne est ouvert jusqu’au lundi 15 juin 2015, à 12h IST.

Pour de plus amples informations sur l’appel aux propositions ouvert pour l’édition 2016, veuillez cliquer ici.

#EVA18

Newsletter

* indicates required